FIONA ANNIS

Born in Glasgow, Scotland in 1983 and raised in Manitoba, Fiona Annis currently lives and works in Montréal, Québec. Her practice includes a wide range of media to explore tensions between concept and material and to select the processes and rhythms that amplify the ideas underpinning each of her projects. This method of working is paired with an ongoing interest in how the past inhabits the present. In this respect, the prefix 're' is in constant use: return, revenant, remediate, and reinvent all reoccur in the writings that describe her various projects. This anachronistic approach has led her to research photography’s uncanny relationship with the past and to explore existing materials, images, and technologies in search of new meanings.

Fiona has presented exhibitions nationally and internationally at artist-run centers, galleries and museums including: The AC Institute (New York City), The Canadian Centre for Architecture (Montréal) Goldsmith's University (London), LowSalt Gallery (Glasgow), Gallery44 (Toronto), VU Photo (Québec City) and The Art Gallery of Alberta (Edmonton). Her work has been published in journals and catalogues including: Public, BlackFlash, Front, and Imagining Science, winner of the New York Book Show Award. Her work is featured in the permanent collection of the Museum of Civilization in Quebec City, the Penumbra Foundation in New York City, and at Rad’Art Project in Italy. Fiona continues an ongoing collaboration with The Society of Affective Archives, with upcoming projects that include a large-scale public art commission on the Mount Royal Park in the City of Montreal.

Download CV


Née à Glasgow (Écosse) en 1983, Fiona Annis vit et travaille à Montréal. Fiona utilise une vaste gamme de technologies médiatiques et hybrides afin d'explorer les tensions entre le concept et la matière et ainsi sélectionner les processus et les rythmes qui amplifient les idées qui définissent chacun de ses projets. Cette méthode de travail s'accompagne d'un intérêt pour la façon dont le passé détermine le présent. À cet égard, le préfixe 're' est en utilisation constante : retour, revenant, remédier et réinventer, tous des mots qui se retrouvent dans les écrits qui décrivent ses divers projets. Cette approche anachronique elle a menée vers des recherches sur la relation étrange de la photographie avec le passé et à explorer les différents matériaux, images et technologies dans la quête de nouvelles significations.

Fiona a présenté des expositions dans des centres d’artistes, des galeries et des musées au Canada et à l’étranger, incluant l’Institut AC (New York), le Centre canadien d’architecture (Montréal), l’Université Goldsmith (Londres), la LowSalt Gallery (Glasgow), Gallery44 (Toronto), VU Photo (Québec) et The Art Gallery of Alberta (Edmonton). Ses projets ont été publiés dans Public: Art/Culture/Ideas, BlackFlash Magazine, Front: Contemporary Art & Ideas, et Imagining Science, gagnant du New York Book Show Award. Ses œuvres font partie des collections du Musée des civilisations, de la Penumbra Foundation (New York) et de plusieurs collections privés. Au cours de résidences d'artiste à Rad’art (Italie, 2016), DAÏMÕN (Gatineau, 2015), Caravansérail (Rimouski, 2015), Eastern Bloc (Montréal, 2013) et Penumbra Foundation (New York, 2012), elle revisite des techniques photographiques anciennes, questionnant les façons dont ces dernières peuvent continuer d’éclairer notre contexte contemporain. Fiona poursuit également une collaboration continue avec la Société des Archives Affectives, incluant des projets tels que L'étreinte des temps, un projet d'art public à grande échelle sur l'un des trois sommets du Mont-Royal à Montréal.

Télécharger CV